Aide à la Scolarité à l’étranger

L’aide à la scolarité : une mission fondamentale de l’Agence pour l’Enseignement Français à l’Etranger

En vertu del’article L452-2 du code de l’éducation, l’AEFE assure les missions de service public relatives à l’éducation en faveur des enfants français résidant hors de France.

Elle peut accorder une aide à la scolarité aux « enfants de nationalité française scolarisés dans les écoles et les établissements d’enseignement français à l’étranger dont la liste est fixée par arrêté conjoint du ministre chargé de l’éducation et du ministre chargé des affaires étrangères » (établissements homologués par le ministère de l’Éducation nationale).

En Macédoine, des bourses scolaires peuvent être accordées pour les enfants scolarisés à l’EFIS (Ecole Française Internationale de Skopje) PNG

Cette aide permet de couvrir, sous certaines conditions, tout ou partie des frais de scolarité devant être acquittés par les familles.

Les conditions d’attribution de ces bourses sont les suivantes :

  • les ressources de la famille doivent être situées dans les limites d’un barème d’attribution fixé en fonction de la situation économique et sociale de chaque pays et revu annuellement.
  • l’enfant doit posséder la nationalité française ;
  • il doit résider, sauf exception, avec sa famille dans le pays où est situé l’établissement fréquenté ;
  • il doit être inscrit, ainsi que le parent demandeur de la bourse, au registre des Français établis hors de France tenu par le consulat de son lieu de résidence ;
  • • l’enfant doit être âgé d’au moins 3 ans au cours de l’année civile de la rentrée scolaire ;
  • l’enfant doit fréquenter un établissement homologué par le ministère de l’Education nationale ou, à titre dérogatoire, un établissement dispensant au moins 50 % d’enseignement français en cas d’absence, d’éloignement ou de capacité d’accueil insuffisante d’un établissement homologué ;
  • • l’enfant ne doit pas avoir accumulé un retard scolaire de plus de 2 ans au-delà de l’âge de scolarisation obligatoire fixé à 16 ans

La demande de bourse doit être renouvelée chaque année et le dossier doit être impérativement déposé dans les délais réglementairement fixés par le poste diplomatique ou consulaire.
Les bourses ne sont pas cumulables avec les prestations sociales versées par la caisse d’allocations familiales (CAF) en France :
il est donc nécessaire de produire une attestation de radiation de la CAF en France pour pouvoir bénéficier de bourses scolaires de l’AEFE.

La demande de bourses ne vaut que pour l’année scolaire en cours. Elle doit donc être renouvelée chaque année. En outre, elle est indépendante de la procédure d’inscription de l’enfant dans l’établissement scolaire lui-même.
FAQ bourses scolaires

Dernière modification : 21/02/2017

Haut de page