A la frontière Sud de la Macédoine

L’ambassadeur s’est rendu dans le Sud du pays, à la frontière, au poste autoroutier de Bogorodica. Sur place, il a rencontré plusieurs responsables locaux et des représentants de l’UNHCR. Plus tard, des réfugiés sont venus spontanément discuter avec lui.

JPEG

L’ambassadeur s’est rendu dans le Sud du pays, à la frontière, au poste autoroutier de Bogorodica, frontalier avec la Grèce. Sur place, il a rencontré le responsable local de la Police aux frontières, M. Mitko Iliev, l’adjoint du responsable de la zone sud de la PAF, M. Zlatko Mitevski, ainsi que la responsable du service des douanes, Mme Vesna Korunovska. La crise migratoire et la criminalité transfrontalière ont été au cœur des échanges.

JPEG

La journée a aussi permis à l’ambassadeur de se rendre à Gevgelija, à la plateforme d’accueil des migrants et des réfugiés de Vinojug. La coordinatrice des programmes UNHCR, Mme Takako Ogimoto, et le responsable des opérations sur le terrain, M. Agim Pirku, lui ont d’abord dressé un historique de cette structure, depuis sa création à l’été 2015. Ils ont ensuite exposé les mesures mises en place en prévention d’une hypothétique seconde vague migratoire, qui pourrait surgir en pleine période hivernale.

Lors de cette visite au centre d’accueil à Gevgelija, plusieurs réfugiés sont venus spontanément discuter avec l’ambassadeur.

JPEG

L’ambassadeur a ensuite rencontré les membres de la Croix Rouge Macédonienne déployés sur le site.

JPEG

Au centre d’accueil, l’ambassadeur s’est fait présenter le local qui a été mis en place pour permettre un enregistrement biométrique des migrants et des réfugiés. Ce local est équipé en matériels informatiques couplés à des bornes de prises d’empreintes décadactylaires, qui permettent un traitement individualisé des personnes se présentant aux autorités macédoniennes. Ce dispositif assurera un suivi du cheminement de la personne enregistrée et augmentera l’aspect sécuritaire.

JPEG

L’ambassadeur de France s’est ensuite rendu aux bornes frontalières 58-59 matérialisant la frontière « verte » avec la Grèce, où a été installé le sas de passage entre Idomeni (GR) et Gevgelija (MK). La journée s’est conclue par une visite de la double clôture mise en place en novembre 2015.

Dernière modification : 28/12/2016

Haut de page